Emprise sectaire et réseaux sociaux

Vendredi 17 mai 2019

Mairie du 3ème arrondissement

2 rue Eugène Spuller, 75003 Paris

Organisé par la

Fédération Européenne des Centres de Recherche et d’Information sur le

Sectarisme (FECRIS)

Index

Danièle Muller-Tulli, Président de la FECRIS (ASDFI[1]) – CH

Introduction et bienvenue

 

Pierre Aidenbaum, Maire du 3ème arrondissement de Paris – FR

Allocution

 

José Miguel Cuevas Barraquero, Docteur en Psychologie sociale, Malaga – ES

Le cas exemplaire de Patricia Aguilar

 

Une journaliste – FR

L’exemple d’une vitrine

 

Anne-Marie Courage, conseillère à la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes)

Le phénomène sectaire à l’heure du numérique

 

Fabien Girandola, Professeur de psychologie social à l’université Aix-Marseille, Laboratoire de psychologie sociale (LPS) – FR

Influences sociales conduisant aux changements d’opinion sur le web

 

Mirijam Wiedemann, Bureau des affaires religieuses / Droit de l’Eglise d’Etat au ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports du Bade-Wurtemberg

Complot et fausses nouvelles, critique des médias et éducation aux médias : réflexions dans la salle de classe

 

M. Claude-Laurent Genty, Président de l’Académie Européenne du Grand Est
Secrétaire Général de la CITI, Président d’honneur-Fondateur de la Conférence des OING du Conseil de l’Europe

« Aujourd’hui 17 Mai : La France prend la Présidence du Conseil de l’Europe »

 

Tristan Mendes France, blogueur, essayiste et réalisateur – FR

Les nouvelles cultures numériques

 

Kerstine Vanderput, Directrice du CIAOSN[2] – BE

Emprise mentale et réseaux sociaux

 

Luigi Corvaglia, Psychologue – IT

Mème magique. Une brève histoire du monde contemporain

 

[1] Association Suisse de Défense des Familles et de l’Individu

[2] Centre d’Information et d’Avis sur les Organisations Sectaires Nuisibles